À propos

Depuis 1938,
une histoire qui se poursuit

Le musée du Bon Père Frédéric est une institution née de la dévotion d’une communauté pour un homme qui a marqué son époque et l’histoire religieuse du Québec.

Il relate la vie de ce prêtre missionnaire franciscain, né en France en 1838 et mort au Canada en 1916.

La collection de peintures et sculptures, dont certaines grandeur nature, de scènes en miniatures, d’objets personnels et d’articles de piété permettent de connaître, comprendre et apprécier sa vie et son œuvre en France, en Terre sainte et au Canada.

Les visiteurs feront ainsi la connaissance d’un homme simple et bon, un acète sincère qui vouait une profonde dévotion à la Vierge Marie et qui en a fait l’un des témoins du « Prodige des yeux » au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Il est ainsi devenu un marcheur infatigable qui a traversé de nombreuses paroisses du Québec pour partager sa foi.

Le Père Frédéric a été béatifié par le pape Jean-Paul II, le 25 septembre 1988 et l’Église canadienne espère sa canonisation prochaine.

Visiter notre musée, c’est découvrir et comprendre la dévotion d’un homme et sa capacité à mobiliser autour de lui la grande communauté des fidèles à une époque où la religion était l’un des principaux piliers de la société québécoise.

Les grands moments du musée

Mars 1938

Début des travaux

Des travaux d’excavation au sous-sol de la chapelle Saint-Antoine sont débutés.  Des ouvriers bénévoles dégagent plus de 700 voyages de terres afin de convertir  la cave de la chapelle en crypte-musée en hommage à la vie du Bon Père Frédéric.

Mars 1938

11 septembre 1938

Ouverture officielle

Ouverture officielle et bénédiction de la crypte.

11 septembre 1938

18 septembre 1938

Agrandissement

L’affluence grandissante force des travaux pour percer une nouvelle porte afin faciliter l’accueil des visiteurs.

18 septembre 1938

12 au 18 février 1939

Grande kermesse

Grande kermesse au profit des œuvres franciscaines pour assumer tous les travaux réalisés à la cause du Père Frédéric.

12 au 18 février 1939

13 janvier 1948

Ouverture du tombeau du Bon Père Frédéric

Reconnaissance juridique de ses restes. Deux médecins, Dr Adélard Tétreault et Dr. Avila Denoncourt examineront le corps momifié du saint homme.

13 janvier 1948

28 mars 1988

Deuxième ouverture de tombeau

Deuxième ouverture de tombeau, exhumation et prélèvement des reliques. Le tombeau du Père Frédéric est déplacé à la chapelle.

Réaménagement complet de l’exposition.

28 mars 1988

Automne 2016

Travaux majeurs

Plusieurs inondations obligent des travaux majeurs. Réaménagement et amélioration de l’exposition.

Automne 2016

À la fin 2016

Mémoire vive

La crypte où sont déposés les corps de 18 frères franciscains a aussi été refaite.

L’idée a alors surgi d’en faire une mémoire vive en appliquant sur les murs huit fresques relatant les principaux éléments de la spiritualité des Franciscains au fil de l’histoire. Ces oeuvres sont la création de la peintre professionnelle Hélène Lafontaine.

À la fin 2016

Mission

« Le Musée Père Frédéric Janssoone a pour mission de conserver et de diffuser la mémoire du Père Frédéric Janssoone, son œuvre et son héritage, dans le contexte de la culture religieuse au tournant du XXe siècle, en plus de faire rayonner le patrimoine historique et spirituel des Franciscains. »