loader image

La chapelle

La chapelle Saint-Antoine, située à l’angle de la rue Laviolette et du boulevard Saint-Maurice,  est un lieu d’adoration et de prière permanent pour la PAIX EN TERRE SAINTE.

Historique

Le 9 août 1888, l’Évêque de Trois-Rivières, Mgr Laflèche, donne au Père Frédéric un terrain d’un arpent carré pour la construction du Commissariat.

Monsieur Pierre Beaumier, cultivateur du Cap-de-la-Madeleine, est chargé de la construction. Les travaux commencent le 27 août 1888. La modeste maison franciscaine comprend 11 pièces réparties sur deux étages dont une chapelle où sont exposées les reliques de Terre sainte apportées par le Père Frédéric. Ce petit commissariat sera inauguré le 12 septembre 1889. Un couvent lui sera annexé en 1903 et accueillera une petite communauté franciscaine marquant ainsi le retour officiel des Franciscains absents depuis l’extinction des Récollets après la Conquête britannique.

Image du commissariat du couvent

Premier Commissariat de Terre Sainte au Canada et couvent des Franciscains, collection Musée Père Frédéric.

En juin 1906, débutent les travaux de construction de la chapelle Saint-Antoine attenante au couvent du même nom. De style roman, elle est conçue selon les plans du Père Frédéric et des architectes Daoust et Lafond. Elle est construite grâce aux aumônes recueillies par le Père Frédéric dans le diocèse de Trois-Rivières, rang par rang dans ses 67 paroisses et dessertes. Elle est  inaugurée et bénie par Mgr François-Xavier Cloutier le 5 mai 1907. Le Bon Père Frédéric y a prié, présidé des eucharisties et accueilli tant de gens en détresse.

En 1911, la paroisse Notre-Dame-des-Sept-Allégresses est fondée et confiée aux Franciscains. La chapelle conventuelle Saint-Antoine tient lieu d’église paroissiale pour les fidèles de la nouvelle paroisse jusqu’à la bénédiction d’un nouveau lieu de culte.

À la mort du Bon Père Frédéric en 1916, son corps est déposé sous une dalle de pierre noire à l’avant de l’allée centrale. Depuis sa béatification en 1988, il repose dans une absidiole, située sur la gauche et érigée pour recevoir son tombeau.

Après Vatican II, dans les années 1960, la chapelle est réaménagée. Tout le mobilier est changé et les statues sont enlevées. En 1977, D. Pouliot est responsable des vitraux de la chapelle.

La chapelle est toujours tenue par les Franciscains. Ils accueillent chaque année, des milliers de visiteurs qui viennent se recueillir et demander des faveurs, sur le tombeau du Père Frédéric.

Horaire des célébrations

  • Mardi, jeudi et samedi à 10h30
  • Dimanche à 11h

Ouverture des portes, 30 minutes avant les célébrations.
*Le port du masque est obligatoire